logo du Réseau paysage de Nouvelle-Aquitaine

Réseau paysage de Nouvelle-Aquitaine

Actualités du réseau paysage

Nouvelle-Aquitaine

"Expérience de paysage en Nouvelle-Aquitaine" 

La première conférence aura lieu le Mardi 10 octobre 18h30-20h00 au CAUE de la Gironde.

283 rue d’Ornano – 33000 Bordeaux

arrêt tram A : stade Chaban Delmas

Possibilité de participer à la conférence à distance via Zoom

https://us02web.zoom.us/j/84460666487?pwd=eHNRTmRZRlE1bWVBdUovOUlFK3B2Zz09

ID de réunion : 844 6066 6487 – Code secret : 202475

avec une intervention de Graziella BARSACQ – Paysagiste, Numa RINGEISEN – Jardinier au Parc Ausone et Laurent TOULOUSE – Jardinier au Parc Majolan pour une conférence intitulée :

 « La leçon des pionnières »

 » Le paysage est affaire d’hybridation Naturelle et Culturelle.

Dans ma pratique de paysagiste, j’ai eu l’opportunité d’explorer le vivant, d’observer la biodiversité et de faire avec le concours des plantes, des pionnières aussi, dans l’aménagement de 3 parcs publics et de nombreux petits projets urbains.

Les plantes pionnières sont les premières arrivées sur des terrains fortement anthropisés, et nous donnent une grande leçon des capacités de résilience de la Nature. 

Observer ces dynamiques, tenter de les comprendre, et faire avec le vivant dans une posture de projet minimaliste et modeste sont nos tentatives de paysagiste, toujours en lien avec la sublimation du site.

Les questions de respect du vivant, au regard de la méconnaissance des interactions entre les espèces du monde végétal et animal, nous obligent à rester critique sur la vision techniciste et normative de classification des plantes, et des volontés de maîtrise de la nature pour le bien de la Nature.

Il faut s’interroger sur le Paradigme de la Nature.

Il faut rester modeste, face à la diversité du règne végétal et animal existant sur un site, et sur leur nécessaire adaptation aux changements climatiques ou autres changements liés au projet de paysage.

La biodiversité nous oblige.

Notre travail n’est pas de trier ou supprimer le vivant, mais de le favoriser, de faire avec les dynamiques en cours pour les mettre au service de la création de la biodiversité, en lien avec le bien vivre des hommes avec la Nature. 

La question du respect des ressources naturelles et de leur valorisation est au cœur du processus de projet.

Les recherches en écologie rétrospective nous ont appris que les éco-systèmes n’ont jamais cessé de se transformer et que la biodiversité est avant tout le produit du changement, non du statu quo. 

L’écologie moderne met aussi l’accent sur le rôle de l’hétérogénéité et de la variabilité dans la dynamique des écosystèmes. 

Aujourd‘hui ne faudrait-il pas reconsidérer notre vision du temps consacré à la transformation et permettre l‘apparition de concepts basés sur l’accompagnement de l‘évolution, la mutation et la transformation ? « 

Conception et organisation : FFP Nouvelle Aquitaine, ENSAP de Bordeaux, Laboratoire Passages et CAUE de la Gironde

avec le soutien du Forum urbain, AREA et Pro Urba

Dernières actualités

Appel à projets plan de paysage 2024

Vous souhaitez développer un projet de territoire s’appuyant sur une démarche paysagère ? Candidatez à l’appel à projets plan de paysage 2024 ! […]

[Lire la suite]

Plaidoyer pour une loi Arbres hors forêt

Propositions d’évolution législative pour les arbres des villes, des villages et des campagnes, par le CAUE de Seine-et-Marne

[Lire la suite]

Projets de paysage

Revue scientifique sur la conception et l’aménagement de l’espace.
Projets de paysage est une revue scientifique fondée en 2008. Elle se consacre aux […]

[Lire la suite]