logo du Réseau paysage de Nouvelle-Aquitaine

Réseau paysage de Nouvelle-Aquitaine

Actualités du réseau paysage

Nouvelle-Aquitaine

Le paysage au cœur du projet de territoire

Le mardi 03 octobre 2023 au CIAP de Vassivière

👉 le programme

Les intervenants

Alexandra McINTOSH, directrice – Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivière (CIAPV) : présentation et visite du Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivière (CIAPV)

Le Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivière (CIAPV), en Nouvelle-Aquitaine, soutient la recherche, l’expérimentation, la production et la diffusion de l’art contemporain. Unique dans le paysage artistique français, le CIAPV est connu pour son architecture contemporaine remarquable conçue par Aldo Rossi et Xavier Fabre, sa collection permanente en plein air, et son programme d’expositions, résidences, éditions et événements explorant l’art et le paysage. Situé sur le Plateau de Millevaches en Limousin, le CIAPV est solidement ancré dans son contexte rural tout en tissant des liens nationaux et internationaux. Les artistes sont invités à créer et présenter des œuvres en relation directe avec le territoire tout en interrogeant des préoccupations sociales, politiques et environnementales contemporaines plus larges.

Florence LEPLÉ, chargée de mission paysage – PNR Millevaches en Limousin et Claude BELIME – photographe : l’observatoire photographique des paysages du Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin

L’observatoire photographique participatif du Paysage du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin a été mis en place en 2022 après un test de la méthodologie sur 7 communes lors de l’élaboration du plan de paysage de la Vallée de la Diège. Le photographe Claude Belime a été missionné pour explorer le territoire et proposer un ensemble de points de vue représentatifs du paysage du quotidien pris à hauteur d’homme en parallèle d’une collecte de cartes postales anciennes. Un site internet dédié permet de visualiser les images et des cartes guides à tout un chacun de retrouver le point de vue pour reprendre la photo aujourd’hui.

Le projet a été soutenu par la DREAL et la Région Nouvelle-Aquitaine.

https://opp-paysage.pnr-millevaches.fr/

👉 la présentation

Alain FREYTET, paysagiste-concepteur, grand prix national du paysage 2022 : visite commentée la lande du Puy de Lacroix (Royère de Vassivière)

Le sentier de la Lande du Puy la Croix

Au cœur du plateau de Millevaches et du Parc naturel régional du même nom, le lac de Vassivière fait plus de 1000 hectares. A ce titre, il bénéficie de l’intervention foncière du Conservatoire du littoral et de la gestion du syndicat du Lac de Vassivière, maître d’ouvrage du projet. Pour pénétrer le paysage, le cheminement a été conçu comme une sente animale, qui relie des ambiances variées, des atmosphères fermées et des ouvertures sur le lointain. Pour éviter la dispersion et le mitage de l’espace par des panneaux, les supports d’interprétation sont implantés sur deux lieux spécifiques : le belvédère et le ponton du lac et un livret en distribution libre est proposé au point de départ. Le projet est une création réflexive entre le paysagiste et le conteur et poète Bernard Blot. Le sentier s’invente sous la forme d’un conte inspiré par les lieux et les ambiances traversés dont la lande à bruyère, relique symbolique du plateau de Millevaches, entretenu par le pâturage dans le cadre de Natura 2000. La traduction du conte sur le site s’effectue par des bas-reliefs sculptés dans le granit.

👉 la présentation

Le schéma d’intention paysagère

Nicolas BESSE, paysagiste-concepteur et urbaniste lauréat Albums des jeunes architectes et paysagistes 2020 – Atelier du Sillon : visite commentée du Pont de Senoueix (Gentioux-Pigerolles)

Au cœur du plateau de Millevaches, le site du Pont de Senoueix attire de nombreux touristes venus notamment contempler le pittoresque pont de pierre qui enjambe le Taurion. 

Les interventions sont sur le site mesurées pour ne pas dominer l’existant. Le vocabulaire commun du site sert de palette aux aménagements: fossés, blocs granitiques, ouvrages liés à l’eau en pierre, bois morts, empilement de bois de coupe, végétation variée de landes et de milieux humides, … Les matériaux issus des coupes de bois et des déblais sont gérés sur place: remblais du nouveau parking, stockage des bois en limite des stationnements et des chemins. Des boucles de découverte sont créées, amenant les visiteurs à découvrir les richesses de la vallée du Taurion. Des vues sont rétablies dans le fond de vallée en rouvrant les milieux, redonnant ainsi de l’ampleur à ces paysages de tourbières. 

👉 la présentation

👉 le schéma directeur

👉 Télécharger la restitution de l’ensemble de la journée

©Patrick Guédon

Références

Dernières actualités

Le projet de paysage au service de la transition écologique

Le paysage est partout, pour tous. C’est un bien commun.
Espace remarquable ou cadre de vie du quotidien, le paysage est un élément […]

[Lire la suite]

Appel à projets plan de paysage 2024

Vous souhaitez développer un projet de territoire s’appuyant sur une démarche paysagère ? Candidatez à l’appel à projets plan de paysage 2024 ! […]

[Lire la suite]

Plaidoyer pour une loi Arbres hors forêt

Propositions d’évolution législative pour les arbres des villes, des villages et des campagnes, par le CAUE de Seine-et-Marne

[Lire la suite]